Définition et causes de l'astigmatisme :

L’œil astigmate se définit par une cornée « déformée ». Au lieu d’être parfaitement ronde, la cornée est plus cambrée dans un axe que dans l’autre. Du fait de cette déformation, les rayons lumineux d’un objet se focalisent en avant et en arrière de la rétine, sur différents points. L’astigmatisme s’exprime en dioptries. L’astigmatisme est souvent associé à une myopie ou une hypermétropie. Il est assez rare d’observer des astigmatismes complètement isolés de tout autre défaut visuel. Sur une ordonnance de lunettes, l’astigmatisme est stipulé entre parenthèse et on précise toujours l’axe.

L’astigmatisme peut être :

  • - Faible : de 0 à - 1.00 dioptries

  • - Moyen : de - 1.00 à - 3.00 dioptries

  • - Fort : au-delà de - 3.00 dioptries

 

Gênes visuelles :

Le patient astigmate voit flou et déformé à toutes les distances. L’astigmatisme étant rarement isolé, les gênes visuelles liées à la myopie ou à l’hypermétropie sont accentuées par l’astigmatisme.

Opération de l’astigmatisme au laser :

L’opération de l’astigmatisme au laser est proposée aux patients myopes astigmates, hypermétropes astigmates ou astigmates purs. Elle permet aux patients de s’affranchir du port des lunettes ou des lentilles de contact.

Dans le cadre d’une chirurgie au laser pour astigmatisme, la cornée sera modelée par le laser afin d’atteindre une forme plus sphérique. Les défauts visuels associés seront traités dans le même temps opératoire.

La technique opératoire de prédilection pour la correction de l’astigmatisme au laser est le LASIK. Toutefois les astigmatismes faibles ou moyens, en fonction de l’amétropie associée, peuvent être traités par le LASER DE SURFACE (PKR). La méthode chirurgicale est définie par le médecin lors du bilan préopératoire et dépend de plusieurs paramètres.

 
.